Fondation des Archives historiques de l'Abbaye de Saint-Maurice image de texte ancien
La Fondation
Archives de l'Abbaye
Fonds d'archives
Rechercher
Inventaires
Thésaurus
Edition de sources
Publications
Plan du site
Liens

 

Vous êtes ici : CH > EDIT > REG > 000 > 000 > 001 > 0384BIS

Fiche précédenteFiche suivante

REG 0/0/1/0384BIS

Vous êtes au niveau : Pièce

IDENTIFICATION

Date début29.12.1168
Date de fin29.12.1168
CoteREG 384 bis

CONTENU

ContenuRodolphe de Faucigny, excité par l'exemple de son père Aimon qui a fondé le monastère du Reposoir et l'a doté et protégé pendant toute sa vie, déclare qu'il a lui-même cherché à apaiser les querelles que faisaient au dit couvent Turumbert Bremerius, métral(minister) ainsi que son frère, au sujet des alpes de Marins et de Bremi. Après plusieurs contestations, Turumbert et son frère ont abandonné tous leurs droits sur ces montagnes en faveur de R., prieur du Reposoir. Témoins : A., évêque de Genève ; Pierre, archevêque de Tarentaise ; W., abbé d'Aulps ; Rodolphe, abbé de Saint-Maurice d'Agaune; Borcard, abbé d'Abondance; Ponce, abbé de Sixt; Henri, frère de Rodolphe (fratris mei) et prévôt de Genève ; Willelme, prieur de Nantua ; Rodolphe Alaman et Raimond, oncles de Rodolphe (patruorum meorum) ; Aimon et Turumbert, sénéchaux (senescalcorum meorum) ; G. de Voserier ; G. et P. du Frainet ; P. de Boëge ; G. Dardel; Etienne de Pomier et son frère Willelme ; etc.

SOURCES

BibliographieManuscrit de dom Léyat, aux Arch. de Turin et en mains de M. le prince de Cystria ; charte impr. dans Revue Savoisienne, février 1866. - Cette pièce montre qu'à cette époque, Aimon I, sire de Faucigny, était mort, que son lils aîné Rodolphe lui avait succédé comme seigneur de Faucigny, et que Henri, son second fils, était alors dans les ordres et prévôt du Chapitre de Genève.
NotesCitation du texte : Hoc factum est apud Valeres, A. D. MCLXVIII, epacta XXVIII, luna IX, feria III, per octavas nativitatis Domini.




Retour au sommet de la page