Fondation des Archives historiques de l'Abbaye de Saint-Maurice image de texte ancien
La Fondation
Archives de l'Abbaye
Fonds d'archives
Rechercher
Inventaires
Thésaurus
Edition de sources
Publications
Plan du site
Liens

 

Vous êtes ici : CH > EDIT > REG > 000 > 000 > 001 > 0508

Fiche précédenteFiche suivante

REG 0/0/1/508

Vous êtes au niveau : Pièce

IDENTIFICATION

Date début01.07.1208
Date de fin31.07.1208
CoteREG 508

CONTENU

ContenuGuillaume, comte de Genevois, est au nombre des guerriers qui, à l'appel d'Innocent III, se croisent contre les Albigeois, et qui, sous les ordres du légat Arnaud, abbé de Cîteaux, portent la dévastation dans le Languedoc. Il se trouve à la prise de Béziers, suivie de l'incendie de la ville et du massacre des habitants. - Ces événements sont décrits et la présence du comte Guillaume est mentionnée dans les fragments suivants : 1° Histoire de la croisade contre les hérétiques Albigeois, écrite en vers provençaux par un poëte contemporain : v. 263. De lautra part cavalga ab tota sa mainada Lo pros dux de Narbona sa senha desplegada, Et lo cons de Nivers sa senhera a auzada, Et lo cons de sant Pol am bela gent armada, El cons P. d'Aussorre ab tota sa meinada, El cons W. de Genoa, duna terra asasada, Etc. 2° Histoire de la guerre des Albigeois, écrite en languedocien par un ancien auteur anonyme...... Et adonc, entre los autres que se crosaran, s'és crosat lo Duc de Burgonya (Eudes III) que per aleras era, an toutas sas gens, et aytamben se croset lo conte de Nevers et lo conte de S. Pol, lo conte d'Auxerra, lo conte de Geneva, lo conte de Puytus, et lo conte de Fores, et d'autres grands senhors ; touts aquestos an toutas lors gens que se son crosats, ben armats et montats devers lodit leguat (Arnaud, abbé de Cîteaux), que n° és home que ho saubegues declarar....... Et talaman an fait los ungs et los autres, que dans la villa de Bésiers son intrats, nonobstant touta defensa et resistensa faita per losdits de la villa ; ont fouc fait lo plus grand martre de gens que jamais fossa fait en tout lo monde; car aqui non era sparnyat viel ny jove, non pas los enfans que popavan (qui tetaient), los tuavan et murtrisian... A la dita destruction eran lo Duc de Burgonya, lo conte de Sant Pol, lo conte Peyre d'Auserra, lo conte de Gineva appelat Guy lo conte, lo conte Alsemas de Poitiers, lo conte de Fores, lo senhor d'Andusa appelat Peyre Vermont ; et aussi y eran los Provensals , los Allemans, los Lombars, et de totas las nations d'el monde y avia gens, losquals eran plus de tres cens milla, et aysso à causa d'el pardo, couina dit és dessus.

SOURCES

Bibliographie1°Hist. de la Croisade contre les hérétiques Albigeois, écrite en vers provençaux par un poëte contemporain, éditée pour la première fois, avec traduction, par M. Fauriel, dans Collection des documents inédits sur l'hist. de France. Série I, Hist. politiq. Paris, impr. royale, 1837, p. 20. - Fauriel estime que ce poëme est antérieur à l'histoire écrite en languedocien par un ancien auteur anonyme. Le même éditeur traduit le vers relatif au comte Guillaume par la phrase suivante : " Guillaume, comte de Genevois, d'une bonne terre. " 2° Histoire de la guerre des Albigeois, écrite en languedocien, par un ancien auteur anonyme : dans [D. Vaissette] Hist. gén. du Languedoc, Paris 1730, t. III, Pr. n° 1 ; D. Bouquet, XIX, p. 116 et 122; Guizot, Collection de Mém. relatifs à l'hist. de France, XV, p. 1 et suiv.; et Hist. anonyme de la guerre des Albigeois, nouv. édit. par un indigène; Toulouse 1863, p. 3 et 10. Les historiens qui ont mentionné la présence du comte de Genevois dans l'armée des croisés sont, entre autres : Perrin, Hist. des chrétiens Albigeois, Genève 1618, p. 14.- Sismondi, Hist. des Français, Paris 1823, t. VI, p. 273 à 286. - Cayla et Perrin-Paviot, Histoire de Toulouse, Toulouse 1839, p. 346. - Barrau et Darragon, Hist. des croisades contre les Albigeois, Paris 1842, t. I, p. 61. - Pour les détails du siège et ses suites, voy. Hist. gén. du Languedoc, t. III, p. 169 et suiv. - Hurter, Vie d'Innocent III, trad. par A. de Saint-Chéron, Paris 1838, t. III, p. 89. - Schmidt, Hist. et doctrine de la secte des Cathares et Albigeois, Paris et Genève 1848, t. I, p. 228.




Retour au sommet de la page