Fondation des Archives historiques de l'Abbaye de Saint-Maurice image de texte ancien
La Fondation
Archives de l'Abbaye
Fonds d'archives
Rechercher
Inventaires
Thésaurus
Edition de sources
Publications
Plan du site
Liens

 

Vous êtes ici : CH > EDIT > REG > 000 > 000 > 001 > 1602

Fiche précédenteFiche suivante

REG 0/0/1/1602

Vous êtes au niveau : Pièce

IDENTIFICATION

Date début08.03.1307
Date de fin08.03.1307
CoteREG 1602

CONTENU

ContenuHommages prêtés à l'évêque Aimon par divers habitants de Saint-Gervais à Genève, les uns sans réserve, les autres en réservant la fidélité due à divers seigneurs ecclésiastiques ou laïques. - Dans la première catégorie sont : Perronet Agers, Etienne de la Bâtie, Aimon de la Charrière, Perronet Compos, Nicolas Crena, Anselme et Guillaume Favre, Etienne de Fénière, Hugues Fernagu et son fils Perronet, Etienne de Feuraz, Michel Fomers, Nicolas de Loysin, Perret de Maisonet, Etienne de Miollans, Boëmond Vituli, Jean de Versoix. - Ceux qui réservent la fidélité qu'ils doivent au prieuré de Saint-Jean de Genève sont : Jean d'Aïre (de Aeria), Humbert de Burtigny, Etienne de Chatellana, Berthold Lypiaz. - Pierre Genthou (ou Gentoux) réserve l'hommage qu'il doit au sire de Faucigny; Anselme de Lucinge, celui qu'il doit aux nobles de Lucinge; Martin Mugner, de Collonge, celui qu'il doit à Aimon, chevalier et seigneur de Montfort; enfin le nommé Geneveys, réserve la fidélité qu'il doit au précepteur de la maison du Temple à Maconnex. - Témoins: Nicolas de Saint-Germain, chantre de Saint-Pierre; Guillaume d'Alinge, Etienne de Compeis, Amoudric de Pierre-Châtel, chanoines de Genève; Pierre Tardi, prêtre; Amédée, curé de Bons.

SOURCES

BibliographieM. D. G. t. IX, p. 205. -Les indications de la date, telles que l'indiction et la fête ne concordent avec le 8 mars qu'en admettant qu'il y a une erreur dans le millésime et que ces actes d'hommage sont de l'année 1307.- Pour la maison du Temple à Maconnex, voy. REG 1144.
NotesCitation du texte : Actum in cimiterio ecclesie S. Gervasii Gebenn. A. D. MCCCVI, indict. quinta, die martis post Letare, videlicet octavo idus Marcii.




Retour au sommet de la page