Fondation des Archives historiques de l'Abbaye de Saint-Maurice image de texte ancien
La Fondation
Archives de l'Abbaye
Fonds d'archives
Rechercher
Inventaires
Thésaurus
Edition de sources
Publications
Plan du site
Liens

 

You are here : CH > AASM > DIV > 007 > 000 > 000



Les informations ci-dessous représentent la structure des différents fonds d'archives, conformément à la terminologie précisée par la norme internationale ISAD(G) : un fonds peut être divisé en sous-fonds, série, sous-série, dossier et pièce. Si vous voulez des explications détaillées sur la façon de se déplacer dans cette hiérarchie, cliquez ici

  Fonds  Sous
fonds
  Série  Sous
série
  Dossier  Pièce
Search from hereView record                
   Search from hereView record - DIV             
      Search from hereView record - 7          
         Search from here  - 0       
            Search from here  - 0    
               Search from hereView record 1
Un sermon sur la différence de l'amour de Dieu entre l'Ancien et le Nouveau Testament : aujourd'hui, nous devons nous débarrasser de cette crainte qui nous tenait éloigné de lui dans les premiers temps. Le feu du Saint-Esprit se joue de tous les obstacles ; c'est ainsi que douze ou treize apôtres parviennent à diffuser leur message contre les puissants, et que les martyrs ont subi les pires sévices.
               Search from hereView record 2
Un sermon sur la différence de l'amour de Dieu entre l'Ancien et le Nouveau Testament : aujourd'hui, nous devons nous débarrasser de cette crainte qui nous tenait éloigné de lui dans les premiers temps. Mais l'homme a besoin d'un maître, même si cela lui répugne. Pour qu'il accepte Jésus comme maître, ce dernier s'est présenté avec la capacité de guérir nos âmes. Mais comment les hommes mortels pourraient-ils prétendre à la gloire éternelle ? Seul Dieu peut le décider. C'est pourquoi il s'est fait homme pour pouvoir compatir à la misère de leur condition.
               Search from hereView record 3
Sermon sur les différents sentiments inspirés par la passion de Jésus-Christ : étonnement, pitié, et joie; sur les diverses formes de ses souffrances, et les raisons pour lesquelles il les a endurées : le salut des pécheurs à commencer par ses propres bourreaux.
               Search from hereView record 4
Sermon sur la pénitence de Jésus-Christ lors de la Passion, et sur les règles de la pénitence des hommes; mais la croix du Christ n'est pas qu'un gibet, elle est aussi une chaire, un lit nuptial, un autel et un tribunal. La pénitence en tant que participation aux souffrances de Jésus est donc indispensable à la vie chrétienne.
               Search from hereView record 5
Sermon sur les effets de l'action du Saint-Esprit sur l'âme humaine. Opposition : l'âme séparée du Saint-Esprit est en état de mort et de servitude au péché. Mais la présence du Saint-Esprit procure à l'âme un état de vie, de fécondité et d'incorruptibilité.
               Search from hereView record 6
Sermon sur la vie religieuse, basée sur l'imitation de Jésus: si la religion est sacrifice, alors Jésus a toujours été religieux. Il a également prononcé des vœux, en quoi les religieux (chanoines, convers ou donnés) ont l'honneur de l'imiter ; et comme Jésus s'est sacrifié, les religieux doivent se sacrifier, et ce sacrifice sera récompensé. Mais le monde est impropre à cette vie, il faut donc s'en séparer.
               Search from hereView record 7
Sermon sur les vertus : certaines sont difficiles à concilier. Seule Marie a pu concilier virginité et fécondité, et seule la Trinité peut concilier trois personnes en une. Quant aux autres vierges, elles ne sont pas stériles vu que leur vertu contribue à féconder leur âme.
               Search from hereView record 8
Un sermon sur la vie de saint Nicolas : les mortifications qu'il s'est infligées dès les premiers jours de sa vie annonçaient les grands miracles qu'il allait opérer par la suite. Pourtant, sa vie encore plus remplie que les nôtres auraient pu l'empêcher d'être toujours tourné vers Dieu, de même que les souffrances qu'il a endurées.
               Search from hereView record 9
Premier sermon, sur la surdité spirituelle (p. 5-13) : depuis la chute d'Adam, l'homme se laisse infecter de toutes les maladies, et il n'y a qu'un seul médecin qui pourra l'en guérir, Jésus; c'est ainsi qu'il guérit le sourd-muet de l'évangile de Marc. Or sans l'ouïe, l'homme ne saurait avoir accès aux lumières divines ; de même manière, la surdité spirituelle empêche d'entendre la prédication, et le mutisme spirituel empêche la confession. Mais au jour où ces sourds-muets volontaires appelleront Dieu, c'est lui qui ne voudra plus les entendre. Noter que le Christ fait autant aujourd'hui en infusant sa grâce dans nos âmes que lorsqu'il opérait ces miracles. Deuxième sermon, sur les deux commandements les plus importants (p. 14-20) : aimer Dieu de tout son cœur, et son prochain comme soi-même. S'il refuse de les mettre en pratique, l'homme sera seul coupable de son malheur. Pourtant, Dieu a tout fait à double pour se faire aimer des hommes, jusqu'à se faire leur semblable pour faciliter leur compréhension. Mais nous accordons plus d'amour aux créatures qu'à leur créateur. Pourquoi l'homme est-il alors au sommet de la Création ? En outre, pour pouvoir aimer, il faut d'abord connaître; ce peu d'amour des hommes pour Dieu n'est donc pas étonnant. Enfin, l'amour porté à Dieu l'est trop souvent en vue d'obtenir des récompenses, et non pour lui-même. Sur les feuiles de gardes : fragments de sermon sur la passion (?)
               Search from hereView record 10
Sermon sur l'endurance : l'esprit des saints doit être de supporter et d'aimer les peines et les larmes, selon l'exemple de Jésus.
               Search from hereView record 11
Premier sermon (p. 4-12) : l'auteur parle du premier miracle opéré par le Christ aux noces de Cana, pour comprendre son effet salutaire et instructif. Le Christ a voulu se montrer aux hommes comme un époux empressé de plaire à son épouse et de s'unir étroitement et indissolublement avec elle. Mais contrairement aux hommes, Dieu peut transformer celles qu'il a choisies pour épouses : il leur donne la beauté, la bonté, les richesses et la santé. Mais nous lui devons la fidélité, pour devenir les héritiers de sa gloire. Deuxième sermon (p. 13-24) à partir de la parabole des ouvriers de la onzième heure. Explications allégoriques : la durée du jour est la durée de la vie, et Dieu peut nous appeler à des moments différents de celle-ci. Et cette parabole illustre également la générosité de Dieu, qui est au-dessus de nos calculs. Enfin, elle montre combien les hommes sont enclins à l'envie et la jalousie. Sur les p. de gardes : projet de lettre à un chartreux (peut-être au père abbé).
               Search from hereView record 12
Sermon sur la résurrection : sa compréhension est hors de portée des hommes. Du reste, Dieu manifeste souvent sa grandeur au travers de l'obscurité. Quels signes les disciples ont-ils donnés de leur reconnaissance envers Jésus ? Ils sont allés aux confins du monde porter la bonne nouvelle de la résurrection. Depuis que l'homme a péché, son âme est malade, comme son corps peut l'être. Le miracle est qu'une âme " morte " puisse animer un corps. C'est ainsi que Jésus a été envoyé pour rendre vie à nos âmes, car tout ce qu'il touche est sanctifié. Ainsi, même dans notre faible chair, nous pouvons considérer la grandeur de Dieu.
               Search from hereView record 13
Un sermon sur la différence de l'amour de Dieu entre l'Ancien et le Nouveau Testament : aujourd'hui, nous devons nous débarrasser de cette crainte qui nous tenait éloigné de Lui dans les premiers temps. Mais l'homme a besoin d'un maître, même si cela lui répugne. Pour qu'il accepte Jésus comme maître, ce dernier s'est présenté avec la capacité de guérir nos âmes. Mais comment les hommes mortels pourraient-ils prétendre à la gloire éternelle ? Seul Dieu peut le décider. C'est pourquoi il s'est fait homme pour pouvoir compatir à la misère de leur condition. En retour, nous devons donc l'aimer. Mais l'homme est ingrat.
               Search from hereView record 14
Un sermon sur la différence de l'amour de Dieu entre l'Ancien et le Nouveau Testament. Mais l'homme a besoin d'un maître, même si cela lui répugne. Mais comment les hommes mortels pourraient-ils prétendre à la gloire éternelle ? Seul Dieu peut le décider. C'est pourquoi il s'est fait homme pour pouvoir compatir à la misère de leur condition. En retour, nous devons donc l'aimer.
               Search from hereView record 15
Un sermon sur saint Jean, en tant qu'héritier du sang du Christ. Celui qui possède le sang de Jésus ne pourra mieux montrer sa fidélité qu'en allant porter sa parole dans tout le monde. Mais nous sommes également de sa famille, par l'esprit et le sang.
               Search from hereView record 16
Un sermon sur la crainte : si elle a des défauts, elle a également des qualités. La crainte des peines éternelles notamment peut être salutaire, c'est la "sainte terreur", voulue par Dieu pour nous détourner des crimes. Les hommes doivent mettre en balance le péché et l'enfer : la durée et l'intensité des peines encourues devraient les dissuader.
               Search from hereView record 17
Un sermon sur saint Pierre : il a tout abandonné pour suivre le Christ. Il est particulièrement admirable pour sa confession de foi et pour sa pénitence. Nous aurons également des comptes à rendre des biens que nous avons sur la terre; par les larmes de notre pénitence, nous devons nous détacher de ce que nous possédons. La pénitence de Pierre est comparée au déluge ou à un second baptême.
               Search from hereView record 18
Un sermon sur la Passion : le sacrifice du Christ fait contrepoids aux péchés des hommes. Cela peut d'abord paraître de l'injustice. Mais la crucifixion a un double sens : elle montre la taille du péché des hommes mais le rachète en même temps. Il ne faut donc pas minimiser notre péché, car la croix reviendra au jugement dernier pour peser nos actions à son aune.
               Search from hereView record 19
Quatre sermons : 1) Même si Dieu est invisible, il est partout et peut être adoré. Bien que les ordres de Dieu soient justes et facile, notre âme, après la chute, peine à s'y soumettre. Mais nous devrions voir l'image de Dieu dans notre prochain, et ainsi l'aimer. Nous vivons en effet maintenant sous une loi d'amour. Notre amour doit être universel, sincère et efficace. Alors la récompense de Dieu sera infaillible et inévitable (p. 5-15). 2) La conduite du Christ sur terre est un message pour les hommes. Pour aider le paralytique, il a d'abord guéri son âme avant de guérir son corps. L'homme qui s'attache au péché devient semblable au démon. Mais la grâce de Dieu justifie nos âmes lors du jugement, par l'oeuvre du Christ. Le processus passe par notre conversion, mais le rachat de nos vie est encombré d'obstacles. La perspective des tourments éternels devrait alors nous mener au bien (p. 16-27). 3) Les chrétiens étant sous une loi d'amour, la douceur agit plus sur leurs esprits que les menaces. Le mystère de la prédestination est impénétrable, c'est pourquoi il vaut mieux choisir la voie du salut. On ne peut voir Dieu, et on ne peut donc juger de ses intentions que par les moyens qu'il emploie : on voit donc que l'homme lui est précieux, à qui il a soumis toute la création et donné des anges. Il fait également des miracles pour nous convertir, et, enfin, a même envoyé son fils en sacrifice. Mais notre salut exige aussi notre coopération. Nous devons craindre de ne pas être appelés (p. 28-38). 4) Par l'eucharistie, le Christ perpétue sa présence. C'est pour les hommes le seul sacrifice qui soit digne de Dieu. Ce qui se passe sur l'autel est la même chose que ce qui s'est passé sur la croix. Mais bien que le sacrifice ait été fait à double une fois pour toutes, le Christ a ordonné de le renouveler. Il s'agit d'un sacrifice de commémoration et d'un appel à la piété. Il faut donc rendre à l'eucharistie les honneurs qui lui sont dus (p. 38-48)
               Search from hereView record 20
Un sermon sur la louange due à Dieu : les cérémonies n'ont de sens que pour rendre un lieu digne du sacrifice qui y est perpétré. Rien sur terre ne peut louer Dieu comme il le mérite. Même si les prêtres représentent le Christ, ils en sont indignes. En n'assistant pas à la messe, on se rend coupable de ne pas glorifier Dieu de la meilleure manière possible.
               Search from hereView record 21
Un sermon sur la nativité sur deux cahiers : si Jésus s'est fait humble en naissant dans une crèche, nous devons compenser par l'éclat de notre foi. Nous devons également être conscients de sa grandeur dans la bassesse de son apparence. La charité dont le Christ nous témoigne dans son incarnation nous oblige à lui être redevable.
               Search from hereView record 22
Un sermon sur les bonnes oeuvres : il n'y a rien de plus insupportable à la nature que la stérilité. L'homme étant libre, même s'il provient de Dieu, il peut mal agir. Mais comme il porte en lui une qualité surnaturelle, ses actions doivent être en conséquence. Adam s'est abandonné à l'oisiveté, ce qui l'a rendu disponible aux sollicitations du serpent. C'est l'intention qui définit si une action est bonne, mauvaise ou indifférente.
               Search from hereView record 23
Un sermon sur l'épiphanie : le Christ mérite de porter toutes les couronnes. Il a converti, consacré et absout les mages. Comme ils lui apportent leur tribut, nous devons lui apporter le nôtre. Les rois mages sont devenus les premiers ministres de Jésus. Et avant les disciples, Jésus lui-même a été prêtre. De même, la crèche a été le premier temple où son corps a été exposé. Les rois peuvent ensuite retourner sans crainte dans leur royaume : leur conversion est trop ferme pour qu'ils craignent de pécher encore.
               Search from hereView record 24
Deux sermons : 1) L'homme doit apprendre à s'abandonner à la providence divine. C'est ainsi que peut se réaliser l'espérance chrétienne. La volonté de Dieu, qui a créé toutes choses, doit aussi les gouverner, selon la clarté de sa vision. Et cette obéissance participe de la perfection du chrétien, comme le montre l'exemple de sainte Gertrude (p. 5-13). 2) Le témoignage le plus convaincant de notre innocence est celui qui sort de la bouche de nos ennemis. Dieu s'est fait homme pour nous en donner l'exemple. Les motifs qui doivent nous enjoindre à la pureté sont la gloire de Dieu et notre salut. Mais de tous les moyens de conserver notre innocence, il n'en est pas de plus efficace que la passion du Sauveur. Il faut également fuir les occasions de péché (p. 14-23).
               Search from hereView record 25
Sermon sur la Passion : Dieu a aimé les hommes jusqu'à vouloir les sauver par le sacrifice de son Fils, résolu de toute éternité. La croix est déjà annoncée par le déluge et le salut de Noé, et par de nombreuses autres images : échelle de Jacob, mâchoire de Samson, fronde de David etc. On en trouve des signes même chez les païens (croix de vie des égyptiens etc.). De même, les souffrances d'ici-bas sont autant de croix que Dieu nous donne à porter. Le chrétien doit imiter la vie de Jésus pour que sa passion soit efficace. Les justes porteront leur croix vers le paradis, et les pécheurs la traîneront en enfer.
               Search from hereView record 26
Deux sermons : 1) L'homme est naturellement fécond ; s'il devient stérile à l'égard des bonnes œuvres, il oblige Dieu à le condamner. La puissance de Dieu est infinie, pour la récompense comme pour la punition, notamment par le feu, qui sera éternel. Cette crainte doit nous enjoindre à respecter les lois (p. 5-14). 2) La mort est honteuse, étant fille du péché, mais surtout terrible, car menant au jugement. Lors de ce jugement, l'homme doit rendre compte de ce qu'il a fait de sa vie, bien ou mal. Le pécheur tente toujours de cacher ses actes aux yeux de Dieu, des hommes et aux siens mêmes. Le jour du jugement, Jésus est juge et partie. Il nous fait à double voir tous nos péchés et également son indignation. Nous devons donc dès maintenant examiner notre vie. D'autre part, nous devons rechercher la protection d'amis et tout d'abord de la Vierge (p. 15-24)
               Search from hereView record 27
Ce cahier contient trois textes, soit p. 1-2 : sur la validité des différents voeux prononcés par un homme contre la volonté de sa femme (obéissance, pauvreté, chasteté ...) ; p. 4-8 : sur l'audition de la messe (obligation de l'entendre dans sa paroisse, et tous les dimanches et fête, ...) ; p. 8 : sur la célébration des fêtes (interdiction de travailler, même si ce n'est pas jour de fête dans tous les diocèses .... )
               Search from hereView record 28
p. 1-3 : Sur ce qu'on peut ou ne peut pas faire à la messe ou les jours de fêtes ; p. 4-7 : sur les obligations des parents envers leurs fils ; sur l'avortement (ce qui est ou non considéré comme un avortement) ; p. 8 : sur la dette des fils envers leur père.
               Search from hereView record 29
p. 1-5 : Sur les faux et vrais témoignages ; p. 5 : sur l'avocat ; p. 6 : sur l'accusé ; p. 7 : sur le jeûne
               Search from hereView record 30
Sur l'abus de nourriture et de boisson ; sur l'institution de carême ; sur le moment de rompre le jeûne
               Search from hereView record 31
Sur les moments auxquels on doit jeûner ; sur les questions pratiques auxquelles on peut être confrontés ; sur les raisons qui peuvent nous faire éviter le jeûne.
               Search from hereView record 32
Un fragment de sermon sur la venue inattendue du jugement et la nécessité d'y être bien préparé.
               Search from hereView record 33
Un sermon sur la vie de saint Martin
               Search from hereView record 34
Premier sermon : sur l'amour que porte Dieu à la foi, et sa haine de l'infidélité (p. 5-15). Deuxième sermon : sur la providence, ce qu'il faut croire et ce qu'il faut faire à son sujet (p. 16-24).
               Search from hereView record 35
Premier sermon : sur la nécessité pour les chrétiens de renouveler périodiquement leurs résolutions d'aspirer à la perfection (p. 5-14). Deuxième sermon : sur l'obéissance due à Dieu, selon l'exemple du Christ (p. 14-22).
               Search from hereView record 36
Sermon sur les engagements que Dieu et les hommes prennent réciproquement lors du baptême, et les conséquences des péchés commis par la suite.
               Search from hereView record 37
Premier sermon : sur la charité qui doit brûler en tout temps dans notre cœur (p. 5-13). Deuxième sermon : sur la rémission des péchés et ce qu'il faut faire pour éviter d'être appelé au jugement en état de péché (p. 14-26).
               Search from hereView record 38
Fragment de sermon sur le jugement dernier et les manières dont Dieu montrera leurs vies aux hommes.
               Search from hereView record 39
Un fragment de sermon sur le sacrifice du Christ.
               Search from hereView record 40
Fragment d'un sermon sur l'action du Saint-Esprit à la Pentecôte.
               Search from hereView record 41
Fragment de sermon sur le blasphème du nom de Jésus.
               Search from hereView record 42
I - : La résurrection du Christ et la nôtre doivent se manifester par la conversion (p. 1-3). II - Jésus apparaît aux disciples d'Emmaüs (p. 4). III - Jésus se trouve toujours parmi les hommes bons (p. 7). IV - Il faut être pur pour que de bonnes œuvres portent des fruits (p. 7-8). V - Jésus est le bon berger (p. 9-13). VI - Sur l'amour que Dieu nous porte et l'amour que nous portons à Dieu (p. 13-18). VII - Sur les marques de la venue du Saint-Esprit dans le monde (p. 18-23). VIII- Sur le désespoir d'une âme privée du Saint Esprit (p. 23-27). IX - Jésus, en montant au ciel, a emporté tous nos désirs terrestres (p.28-32). X - La Vierge est montée au ciel afin d'intercéder pour nous (p. 33-34). XI - L'oraison est céleste à tous points de vue (p. 37-39). XII - On peut s'instruire en regardant les pécheurs (p. 43-44). XIII - Les extases sont des communications privilégiées avec Dieu (p. 45). XIV - Réflexions sur la flagellation (p. 47-48).
               Search from hereView record 43
Directives sur la manière de distinguer les péchés mortels et véniels
               Search from hereView record 44
Fragment d'un sermon sur la venue du Christ sur la terre.
               Search from hereView record 45
Sermon sur la vie et les oeuvres de saint Étienne.
               Search from hereView record 46
Sermon sur la nécessité d'imiter les souffrances du Christ au calvaire pour participer de sa résurrection, comme l'on fait certains saints.
               Search from hereView record 47
Jésus-Christ est non seulement mort et ressuscité pour nous, mais il est encore revenu nous assurer de la vérité de notre salut et de ses paroles.
               Search from hereView record 48
Jésus -hrist est non seulement mort et ressuscité pour nous, mais il est encore revenu nous assurer de la vérité de notre salut et de ses paroles.
               Search from hereView record 49
Sur l'entrée en religion : celui qui fait profession se sépare du monde et s'attelle au service de Dieu.
               Search from hereView record 50
Directives sur le comportement à adopter envers Dieu, notamment quant à la dévotion ou aux tentations, et dans la conversation.
                 Next records
Click here to see the 50 previous records

Retour au sommet de la page