Fondation des Archives historiques de l'Abbaye de Saint-Maurice image de texte ancien
La Fondation
Archives de l'Abbaye
Fonds d'archives
Rechercher
Inventaires
Thésaurus
Edition de sources
Publications
Plan du site
Liens

 

Vous êtes ici : CH > AASM > ABB



Les informations ci-dessous représentent la structure des différents fonds d'archives, conformément à la terminologie précisée par la norme internationale ISAD(G) : un fonds peut être divisé en sous-fonds, série, sous-série, dossier et pièce. Si vous voulez des explications détaillées sur la façon de se déplacer dans cette hiérarchie, cliquez ici

  Fonds  Sous
fonds
  Série
Chercher à partir d'iciVisualiser la fiche       
   Chercher à partir d'iciVisualiser la fiche - ABB    
      Chercher à partir d'iciVisualiser la fiche+ 69
Johann Ritter, dit Jean Chevalier ou plutôt Jean Miles, né à Loèche les Bains en 1510, étudiant à Bâle (1522-1524) et à Paris (1529-1530), économe et grand-châtelain de l'évêque de Sion en 1534, vicaire général dudit évêque en 1545, recteur de la chapelle Sainte-Barbe de Leukerbad, succède à son père comme curé de Leukerbad de 1534 à 1550, curé de Leytron et d'Ardon en 1548, reçu à la prêtrise vers 1547, élu abbé de Saint-Maurice le 11 mai 1550, mort à Bagnes le 19 février 1572.
      Chercher à partir d'iciVisualiser la fiche+ 74
Pierre IV Maurice Odet. D'abord se consacrant à la vie laïque, il épouse le 10 janvier 1621 Jacqueline Cattelani, secrétaire du gouverneur de Saint-Maurice, il devient syndic en 1632/33, à la mort de son épouse il décide de rejoindre la vie régulière. Prêtre le 10 décembre 1634, il revêt l'habit monastique en juillet 1635, sacristain de 1638 à 1640, élu abbé en février 1640, chanoine titulaire de Sion en juin 1642, mort en 1657
      Chercher à partir d'iciVisualiser la fiche+ 75
Jean Jodoc Quartéry, élu abbé le 11 août 1657, mort en 1669 : né le 1 février 1608, novice le 15 octobre 1628 sans prononcer les voeux, étudiant à Lucerne, prêtre le 28 mars 1632, curé de Saint-Sigismond de 1632 à 1633, chanoine de Sion en 1633, supérieur du décanat de Sion en 1636, chancelier et chapelain de l'évêque de Sion en 1638, grand chantre du chapitre cathédral en 1640, curé de Conthey de 1642 à 1652, grand pénitencier en 1643, official du diocèse en 1645, se démet de ses charges et entre à Saint-Maurice, profès le 31 mars 1652, prieur de Martigny en 1655.
      Chercher à partir d'iciVisualiser la fiche+ 76
Abbé Joseph Tobie Franc (1630-1686) : Baptisé à Saint-Maurice le 8 décembre 1630, novice le 1 janvier 1649, prononce ses voeux le 9 avril 1651, étudie à Paris, curé de Saint-Maurice dès 1659, prieur claustral dès le 10 novembre 1668, élu abbé le 6 août 1669, commandeur de l'ordre des Saints-Maurice-et-Lazare, conseiller du duc de Savoie et aumônier ducal en septembre 1680, mort le 11 février 1686.
      Chercher à partir d'iciVisualiser la fiche+ 78
Nicolas Zurthannen (Zurtannen), abbé de Saint-Maurice 1698-1704 : chanoine dès 1672, fit sa profession le 1 novembre, devint sous-diacre le 28 mai 1676 à Sion, en 1682 l'abbé Franc le nomma curé de Saint-Maurice, les bourgeois refusèrent! Le 18 janvier 1683 le nonce apostolique l'institua curé de Saint-Maurice, il entra le 17 septembre 1683 en fonction et restera jusqu'en 1698. Le 3 mai 1698 il fut élu abbé par 6 capitulants sur 9. Les 7 dizains refusèrent l'agrégation, ils voulaient un valaisan. Confirmation papale de l'élection en 1701. Consécration abbatiale par le nonce apostolique Piazza.
      Chercher à partir d'iciVisualiser la fiche+ 79
Nicolas François Camanis, abbé de 1704 à 1715 : il fit sa profession le 19 mai 1697 à l'âge de 25 ans ; il fut initié aux ordres sacrés les 22, 25 et 29 novembre "per dispensationem", fut procureur ; il est élu abbé le 21 avril 1704. Il mourut le 13 février 1715 à l'âge de 44 ans.
      Chercher à partir d'iciVisualiser la fiche+ 80
Abbé François Defago : profès le 9 avril 1684, prêtre le 22 septembre 1690, chapelain à Bagnes, curé à Bagnes de 1691 à 1713, élu abbé le 22 février 1715, élection annulée par le nonce, une deuxième élection ne lui est pas favorable, il fait appel à Rome qui lui donne raison le 14 juillet 1716, mort le 20 septembre 1719.
      Chercher à partir d'iciVisualiser la fiche+ 81
Abbé Louis Nicolas Charléty (1673-1736) fit sa profession le 20 janvier 1699, à l'âge de 26 ans ; il fut initié aux ordres sacrés les 22, 25 et 29 novembre de la même année "per dispensationem" ; prieur, sacristain, hospitalier de Saint-Jacques et élu abbé le 24 septembre 1719. Il mourut le 9 décembre 1736 à l'âge de 63 ans.
      Chercher à partir d'iciVisualiser la fiche+ 82
Archives de l'Abbé Jean Joseph Claret (1684-1764) ; Baptisé à Troistorrents le 27 juillet 1689, prononce ses voeux le 28 août 1710, prêtre en septembre 1713, docteur en droit, économe, prieur (1729-1732), procureur (26.11.1721-1733/35), recteur de l'hôpital de Saint-Jacques à Saint-Maurice de 1732 à 1737, élu abbé le 24 janvier 1737, porteur de la croix de l'ordre des Saints-Maurice-et-Lazare, mort en 1764.
      Chercher à partir d'iciVisualiser la fiche+ 83
Fonds de l'abbé Jean Georges Schiner (1714-1794) : Il devint juge de Conches le 1 mai 1737. Il fit sa profession à l'abbaye de Saint-Maurice le 29 mai 1740. Il fut ordonné prêtre par l'évêque Joseph Blatter le 17 décembre 1740, devint hospitalier de l'église Saint-Jacques le 1 octobre 1748, fut élu abbé le 23 mai 1764 et reçut à Sion la bénédiction de l'évêque Ambuel en présence de deux chanoines de Sion, le l3 octobre 1765, jour de la dédicace de la cathédrale.
      Chercher à partir d'iciVisualiser la fiche+ 84
Joseph Antoine Cocatrix (1730-1795) : bourgeois d'Agaune, né en 1730, il fit sa profession le 1er novembre 1748 ; il devint curé de Vétroz en 1762, puis curé de Saint-Maurice le 17 avril 1785 ; il fut élu abbé le 12 novembre 1794. De retour de Bagnes en carrosse, près de la Moneyaz, il tomba dans la Dranse avec personnel et chevaux, le l3 juin l795. Un mois plus tard environ, son corps ayant été retrouvé dans le Léman, il fut enseveli dans un tombeau de l'abbaye.
      Chercher à partir d'iciVisualiser la fiche+ 85
Archives de l'abbé Gaspard Esquix (1795-1808) : il fit sa profession le 1er novembre 1768, devint sous-diacre le 22 septembre 1770, diacre le 25 mai 1771, prêtre le 19 septembre 1772 ; économe de l'Abbaye dès 1774, il fut dès 1783 curé d'Outre-Rhône, de 1786 à 1795 procureur de l'Abbaye. Le 28 juillet 1795, il fut élu abbé de Saint-Maurice ; il fut béni le 28 juillet en l'église abbatiale par l'illustrissime évêque de Sion Joseph Antoine Blatter et le mardi de Pâques 27 mars de l'année 1796 en présence des illustrissimes évêques du Puy et de Valence. Il mourut le 9 janvier 1808.
      Chercher à partir d'iciVisualiser la fiche+ 86
Abbé Etienne Germain Pierraz (1808-1822) : il fit sa profession le 11 novembre 1792, à l'âge de 20 ans, à l'abbaye ; il fut ordonné sous-diacre par son maître l'évêque du Puy-en-Velay, en l794, et en l795, par le même évêque, diacre, puis prêtre au "quatre temps de septembre" le 21 septembre 1796 ; il devint vicaire de Saint-Maurice en 1798, puis curé, avant d'être élu abbé le 27 janvier 1808, béni par Son Excellence le nonce Testaferrata le 27 octobre 1808, qui l'aida efficacement lors de diverses tribulations. Il résigna sa charge le 17 mars 1809.
      Chercher à partir d'iciVisualiser la fiche+ 87
François de Rivaz (1822-1834) : formé au collège de Saint-Maurice, profès le 17 avril 1808, sous-diacre le 17 février 1811, diacre le 22 février 1811, prêtre le 24 février 1811 à Fribourg. Dès 1809, il fut inspecteur au collège, de 1813 à 1822, professeur de rhétorique, de 1818 à 1821 bibliothécaire ; Il est élu abbé le 20 novembre 1822 (27 avril 1823 bénédiction abbatiale par l'évêque de Sion Augustin Sulpice Zen Ruffinen).
      Chercher à partir d'iciVisualiser la fiche+ 88
Abbé Etienne Barthélemy Bagnoud, abbé entre 1834-1858 et 1870-1888: étudiant au collège de Saint-Maurice ; profès le 1 janvier 1823, il reçut la tonsure et les 4 ordres mineurs le 30 mars 1823 ; il devint sous-diacre le 24 septembre 1825, diacre le 23 septembre 1826, prêtre le 23 décembre 1826 ; 1827-1834, professeur au collège de l'Abbaye; le 3 septembre 1834, il fut élu abbé ; le 3 juillet 1840, il fut nommé évêque de Bethléem ; après avoir renoncé à ses fonctions en 1858, il sera curé de Choëx de 1859 à 1870, et réélu abbé le 1 décembre.
      Chercher à partir d'iciVisualiser la fiche+ 89
Abbé Joseph Paccolat (1888-1909) : étudiant au collège de Saint-Maurice ; profès le 15 août 1843 ; prêtre le 19 avril 1851 ; professeur au collège ; secrétaire du chapitre 1854-1858 ; curé de Bagnes 1860-1862, de Vollèges 1862-1874 ; prieur de Vétroz 1874-1888 ; élu abbé le 4 décembre 1888 ; évêque de Bethléem le 5 février 1889 ; chevalier de l'ordre des Saints-Maurice-et-Lazare ; inspecteur des écoles primaires du district d'Entremont.
      Chercher à partir d'iciVisualiser la fiche+ 90
Abbé Joseph Abbet (1847-1914) : profès en 1868, prêtre le 28 octobre 1871, il fut vicaire de Bagnes 1872-1873 ; professeur au collège en 1894 ; secrétaire du chapitre 1880-1904 ; prieur claustral et maître des novices 1904-1909 ; élu abbé le 21 avril 1909 ; évêque de Bethléem le 24 juillet 1909 ; administrateur apostolique du diocèse de Lausanne et Genève 29 septembre 1911-13 janvier 1912.
      Chercher à partir d'iciVisualiser la fiche+ 91
Abbé Joseph Tobie Mariétan (1914-1931) : né le 2 février 1874, élève au collège de Saint-Maurice, il fut profès le 28 août 1895, prêtre le 3 septembre 1899; docteur en philosophie, professeur au collège, il fut nommé abbé le 13 août 1914 et évêque de Bethléem le 15 octobre 1914; invité à démissionner de sa charge et à s'éloigner du Valais le 18 janvier 1931, il fut nommé évêque titulaire d'Agothopolis le 18 février 1931; se retira alors à Annecy où il s'occupa de tâches pastorales, mourut en cette localité le 10 janvier 1943.
      Chercher à partir d'iciVisualiser la fiche+ 92
Abbé Bernard Alexis Burquier (1932-1943) : il étudia au collège d'Evian, puis entra chez les Missionnaires de saint François de Sales; professeur à Évian et à Mélan jusqu'en 1903, il fut interdit d'enseignement en France en tant que religieux; il entra alors à Saint-Maurice. Prêtre le 3 avril 1897, professeur au collège; maître des novices de 1909 à 1914, il prit part à la Première Guerre mondiale; de retour à Saint-Maurice en 1918; après 22 mois de mobilisation en France, il fut nommé aumônier militaire à Leysin à cause des Internés; procureur 1921-1930, maître des novices de 1930 à 1932, il fut élu abbé le 8 août 1932 et évêque de Bethléem le 18 août 1932; reçu bourgeois d'honneur de Saint-Maurice le 18 septembre 1932, il fut encore citoyen suisse d'honneur le 16 novembre 1932, président de "Pro pontifice et ecclesia" 1934, commandeur de l'ordre des Saints-Maurice-et-Lazare 1935, vice-président de "Catholica unio" 1938 et chevalier de la Légion d'honneur 1939.
      Chercher à partir d'iciVisualiser la fiche+ 93
Abbé Louis Séverin Haller (1943-1970) : élève au collège de Saint-Maurice et profès le 28 août 1914, il est devenu suisse et ressortissant de Monthey le 3 novembre 1916 ; professeur au collège 1919 ; prêtre le 25 février 1920 ; vicaire de Salvan 1920-1924 ; professeur à Pollegio 1924 ; directeur et fondateur de l'école de commerce à Sierre 1927 ; maître des novices de 1932-1942 ; secrétaire du chapitre 1934-1943 ; procureur 1942-1943 ; élu abbé le 14 juin 1943 ; évêque de Bethléem le 26 juin 1943 ; président de la ligue "Pro pontifice et ecclesia" en 1944 ; commandeur de l'ordre des Saints-Maurice-et-Lazare ; chevalier de la Légion d'honneur le 8 décembre 1953 ; abbé primat de la Confédération des chanoines réguliers de Saint-Augustin 1959-1968 ; grand-prieur de la lieutenance helvétique de l'Ordre du Saint-Sépulcre ; prend part au Concile de Vatican II ; démissionne en juillet 1970 ; se retire à la clinique Santa Croce d'Orselina ; commandeur du Mérite de la République italienne le 22 mars 1971.
      Chercher à partir d'iciVisualiser la fiche+ 94
Abbé Henri Salina (1970-1999) : né le 13 décembre 1926, profès à l'Abbaye le 11 septembre 1954, ordonné prêtre à Saint-Maurice le 16 septembre 1957, procureur en 1964, élu abbé le 15 juillet 1970, évêque titulaire de Mont de Mauritanie le 21 décembre 1991, ordonné évêque le 6 janvier 1992 à Saint-Pierre de Rome, présente sa démission qui est acceptée par le Saint-Siège le 25 février 1999, administrateur apostolique jusqu'au 26 juillet 1999, jour de la prise de possession canonique de l'Abbaye par son successeur ; décédé le 3 décembre 2007.
      Chercher à partir d'iciVisualiser la fiche+ 95
Abbé Joseph Roduit : né le 17 décembre 1939, profès à l'Abbaye le 24 novembre 1961, ordonné prêtre à Saint-Maurice le 4 septembre 1965, licencié en théologie, vicaire de Vollèges en 1966, aumônier militaire, curé de Bagnes en 1970, prieur à l'abbaye dès 1984, maître des novices en 1994, chapelain de Notre-Dame du Scex en 1996, élu abbé le 5 avril 1999, confirmé par le Saint-Siège le 14 mai 1999, a reçu la bénédiction abbatiale à Saint-Maurice le 31 juillet 1999, il est décédé le 17 décembre 2015.
      Chercher à partir d'iciVisualiser la fiche+ 96
Abbé Jean Scarcella (abbé dès 2015- ) : Profès le 5 octobre 1985 ; prêtre le 31 mars 1990 ; conseiller ; collaborateur au CRPL ; vicaire d'Aigle 1990 ; curé de Bex 1992.
      Chercher à partir d'iciVisualiser la fiche+ 911
Hubert Noots, né le 21 juin 1881 à Neerpelt en Belgique, chanoine prémontré de l'abbaye de Tongerloo le 15 octobre 1903, prêtre le 8 septembre 1907, professeur, puis procureur général de son ordre auprès du Saint-Siège le 15 mai 1920, abbé titulaire de Floreffe (abbaye supprimée en 1797) le 18 octobre 1921, définiteur général de l'ordre le 26 août 1927, administrateur apostolique de Saint-Maurice de décembre 1929 à septembre 1932, chanoine d'honneur de ladite abbaye le 5 septembre 1932, abbé général de Prémontré le 30 septembre 1937, mort le 24 juillet 1967.

Retour au sommet de la page